Pas moins de 307 cas de rougeole ont été enregistrés dans la wilaya de Naâma depuis le début de l’année en cours, a-t-on appris dimanche du service de la prévention de la direction de la santé et la population. Des enquêtes épidémiologiques effectuées du début janvier au 20 mai courant ont permis de recenser des cas atteints de rougeole et aucun cas de décès, a souligné le chef de service le Dr Said Djellouli qui a indiqué que 75% des cas atteints de cette maladie sont des enfants âgés de moins de 5 ans qui sont pris en charge par l’hôpital en les mettant sous surveillance médicale permanente par des spécialistes en maladies infectieuses des EPH de la wilaya, sans relever des cas en soins intensifs.
Des enquêtes épidémiologiques sur des cas de maladie enregistrés indiquent qu’un taux important des personnes atteintes n’ont a pas été vaccinées contre la rougeole en raison de la réticence des parents à vacciner leurs enfants dans certaines régions de la wilaya dans le cadre d’une campagne lancée par le ministère de tutelle depuis 2017 par le biais d’établissements de santé des communes pour lutter contre la propagation de la maladie. Dans ce cadre, l’intervenant a souligné que les brigades médicales relevant des établissements de santé de proximité (EPSP) des communes de Naâma, Mecheria, Ain Sefra et Mekmen Benamar oeuvrent à organiser des sorties dans les zones déshéritées pour vacciner contre la rougeole différentes tranches d’age (entre 6 mois et 40 ans).