Lors du point de presse tenu au sein de l’agence commerciale de la SDC relookée de Remchi, en marge de la visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée, hier à Tlemcen, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a indiqué que la couverture de la wilaya de Tlemcen en énergie électrique a atteint un taux de 98% et que celle concernant le gaz de ville est très importante. S’agissant de la conversion des véhicules en Sirghaz, l’opération a touché jusqu’à maintenant 400 000 voitures sur les 500 000 prévues par an. Dans ce sillage, le ministre a fait part d’un projet de conversion au gas-oil, qui sera en parité avec l’essence (50% pour chacun des deux carburants), sachant que le gas-oil coûte 23 DA et l’essence 36 DA. Des négociations sont en cours dans ce sens avec des experts polonais. A la station GPL de Koudia (Tlemcen), qu’il a inaugurée auparavant, Mustapha Guitouna a incité les responsables à « augmenter la cadence de conversion et former des jeunes dans ce métier ». A noter que ladite station qui emploie 4 opérateurs ne réalise que 4 conversions par jour et le client doit attendre son tour près d’un mois -40 clients figurent sur l’agenda de la station. A notre question sur le projet d’exploration off shore, le ministre dira que « nous sommes en discussion avec les sociétés qui connaissent un peu ce type de forage, et je pense que ce qui a été fait au niveau des recherches démontre qu’il y a des possibilités qu’on trouve du pétrole dans l’off shore algérien ». En ce qui concerne le problème du prix, « celui qui consomme plus, doit payer plus. Je parle des tranches des 125 KW/h ; il n’y a pas de raison pour que tout le monde bénéficie de la tranche sociale et là, je pense aux nécessiteux », a précisé le ministre. « Le citoyen algérien consomme 6 fois plus d’énergie électrique que nos voisins tunisiens et marocains », avait indiqué le ministre de l’Energie, lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Boumerdès fin mai dernier. Au cours de sa visite marathon qui s’est déroulée sous des auspices pluvieux, Mustapha Guitouni a inauguré la nouvelle agence commerciale de Chetouane, dont le coût de réalisation est estimé à plus de 11 milliards de centimes. Quant à l’agence de Remchi, inaugurée elle aussi dans ce cadre, elle avait fait l’objet de travaux de rénovation et d’extension pour un coût de 2,700 milliards de centimes. L’illustre hôte a évoqué le lancement dans les prochains jours d’une campagne de sensibilisation, version porte-à-porte, de rationalisation dans l’utilisation de l’énergie (gaz et électricité). Sur le bureau conseil, 54 réclamations pour tarification excessive, durant les trois derniers mois ont été enregistrées. En outre, le ministre a mis en service des distributions publiques (DP) de gaz naturel à Sidi Ali Ben Zamra (Aïn Fettah) au profit de près de 300 foyers, coût par abonné de 610 000 DA, et à Bkhata dans la commune de Maghnia au profit de plus de 500 foyers, coût par abonné de 97 000 DA, ainsi qu’ à Ouesser dans la commune de Sabra pour 45 foyers, coût par abonné de 340 000 DA. A l’école primaire de Sidi Ali Ben Zamra, la délégation a été accueillie par une chorale qui chanta pour la circonstance une chanson dédiée à « la génération digitale ». Le ministre a assisté à un cours de sensibilisation aux dangers du gaz, illustré de dépliants mais péchant par l’absence de data show, prodigué par un directeur technique de la Sonelgaz. Le ministre a lancé également les travaux d’une nouvelle DP à Tafna dans la commune de Bouhlou au profit de 300 foyers, coût par abonné de 128 000 DA, et à Oued Zitoune (Sebra) au profit de 450 foyers, coût par abonné de 400 000 DA. A noter que cette visite a été émaillée par trois « incidents » mineurs, une altercation verbale entre un journaliste et un député (FLN) devant la délégation officielle, un changement forcé d’itinéraire à cause d’une émeute du logement sur la RN35 à Maghnia et une intrusion « citoyenne » d’un habitant de Tafna au nom de la population…