La ministre de la Culture Malika Bendouda a entamé, mardi, une visite de travail et d’inspection de deux jours dans la wilaya de Bechar de plusieurs structures relevant de son secteur. Aussitôt arrivée, elle s’est rendue à la zaouïa Zianya de Kenadsa où elle a visité la bibliothèque El Khizana, qui renferme de précieux manuscrits anciens  sur l’histoire des cheikhs fondateurs de la zaouïa. Dans ce site, le P/APC de Kenadsa a demandé à la première responsable du secteur de la culture en Algérie, l’inscription d’un projet de réalisation d’une maison de jeunes et l’aide pour relancer la culture dans cette daïra minière.
La ministre poursuivra son périple par la visite du théâtre régional du chef-lieu de wilaya, une importante infrastructure culturelle d’une capacité de 500 places, située à proximité de l’Institut régional de la formation musicale sur une superficie de 6 400 mètres carrés. Au niveau de ce site, les responsables locaux ont demandé à la ministre de dégager des postes budgétaires pour l’encadrement et la formation dans les structures  culturelles récemment réceptionnées dans cette wilaya. En fin de la première journée, la ministre de la Culture s’est rendue à la Maison de la culture de Béchar, où elle a visité la salle d’expositions où les associations culturelles locales ont présenté des objets d’artisanat et les plats traditionnels de la région. En marge de cette visite, l’hôte de la Saoura a déclaré que la wilaya de Béchar est riche en infrastructures culturelles qui ne demandent qu’à être activées par un encadrement spécialisé. Mme Bendouda a aussi annoncé l’institutionnalisation d’un  festival international de la musique gnaouie à Béchar, qui sera programmé dès la reprise des activités culturelles en Algérie. Concernant la restauration des ksour, la ministre de la Culture a souligné que son département va élaborer un guide d’entretien de ses forteresses qui permettra la préservation et la réhabilitation de ce patrimoine. Par ailleurs, la représentante du gouvernement a annoncé qu’une nouvelle carte pour les artistes  sera octroyée par son ministère  et qu’elle va prendre des décisions concernant la nouvelle structure de l’ONDA. Le périple de la ministre se poursuivra par la visite du ksar et des gravures rupestres de Taghit et s’achèvera par la découverte du ksar de Mougheul, situé au nord de Béchar, où elle rencontrera plusieurs artistes de cette région. R. R.