L’Association culturelle Musaika prévoit la diffusion, sur YouTube d’un concert de la chanteuse Amel Zen, intitulé «Jazzen», en célébration du10e anniversaire de la Journée internationale du Jazz coïncidant avec le 30 avril de chaque année, annonce l’association. La chanteuse sera accompagné de musiciens de jazz algériens reconnus, Fayçal Maalem au piano, Nadjib Gamoura à la basse, Arezki Bouzid à la guitare et Hafid Abdelaziz à la batterie. La célébration de la Journée internationale du jazz se tiendra dans plus de 190 pays avec une série de spectacles et des initiatives de sensibilisation éducatives, indique un communiqué de l’Unesco. Le pianiste de jazz Herbie Hancock, ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco assurera la direction artistique du concert mondial All-Star de 2021 qui sera diffusé en direct depuis l’Unesco à Paris et les Nations unies à New York, avec la participation de quelques-uns des meilleurs artistes internationaux se produisant de par le monde. Parallèlement, des activités virtuelles ou respectant la distanciation individuelle se dérouleront dans le monde entier le 30 avril et dans les jours qui précèdent la Journée internationale du jazz. Des artistes indépendants, des Villes créatives de la musique de l’Unesco et des organisateurs du monde entier organisent des milliers de concerts, de webinaires, d’émissions de radio, de collectes de fonds, de marathons d’improvisation, d’ateliers éducatifs, ou encore d’expositions. En 2017 l’association Musaika avait participé à la Journée internationale du jazz par l’organisation d’une manifestation baptisée «Musaika Urban Jazz 100% DZ». L’association avait organisé un concert rassemblant une vingtaine d’artistes de deux générations de musiciens algériens dont Fayçal Maalem, El Hachemi Lounici, Nacer Menia, Arezki Bouzid, Kawthar Meziti ou encore le groupe Ifrikya Spirit en plus d’avoir rendu hommage au guitariste Farid Ladjadj et au batteur Nacer Menia. L’association avait également produit un concert du saxophoniste autrichien Sigi Finkel qui a aussi animé un master class académique à l’adresse de plusieurs étudiants de l’institut national supérieur de musique. Institué par l’Unesco en 2011 à l’initiative du pianiste Herbie Hancock, ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco, et reconnue par l’Assemblée générale des Nations Unies, la Journée internationale du jazz rassemble les pays et les communautés du monde entier tous les 30 avril afin de célébrer la forme d’art internationale qu’est le jazz. C’est l’occasion de souligner l’importance de son rôle en faveur du dialogue, de la lutte contre la discrimination et la promotion de la dignité humaine.
(APS)