Fin de mission pour les ateliers de formation « au profit de 60 artistes algériens » réunis pour l’occasion à l’Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l’audiovisuel de Bordj El Kiffan (ISMAS).

Et ce sera la salle Ibn Zeydoun qui accueillera, demain à partir de 18 heures 30, un concert pour mettre en avant le travail des quatre artistes américains ayant supervisé ces ateliers, le rappeur One Be Lo, la danseuse Big Tara, le compositeur Decapet et le DJ 81 Neutronz. En effet, programmé dans le cadre du projet NextLevel « réunissant des artistes américains et algériens », il s’agit, pour rappel, d’un cycle de formation « créé par le Bureau des affaires éducatives et culturelles du Département d’État des États-Unis en partenariat avec le département de musique de l’université de Caroline du Nord». Il a été organisé en Algérie à la suite d’une collaboration entre l’ambassade des Etats-Unis et le ministère de la Culture ; l’objectif étant de proposer à «60 jeunes talents algériens sélectionnés par l’ambassade des Etats-Unis (…) à travers un processus de candidatures concurrentes », des formations visant à parfaire leurs techniques artistiques. Le programme a, par ailleurs, été plus axé sur la musique « afro-américaine », à travers la musique et la danse hip-hop américaine. «NextLevel encourage les amitiés interculturelles, la créativité et l’esprit d’entreprise », soulignent ses promoteurs. « En Algérie, le programme NextLevel est organisé dans le cadre de la célébration par l’ambassade des États-Unis du Mois de l’histoire afro-américaine », ont-ils précisé. Quant au concert de jeudi, il mettra également à l’affiche les artistes algériens Karim El Gang, Azzou, Serly et Ifriqya Spirit.