Le caricaturiste Nour El Yakine Ferhaoui, initiateur du projet, a annoncé que le Musée d’art moderne d’Oran (MAMO) devrait accueillir, du 7 au12 avril prochain, la première édition d’un «salon international» entièrement dédié à la caricature et au dessin de presse et d’humour.

L’initiateur du projet et fondateur du comité organisateur, qui travaille actuellement à la réunion à Oran d’intervenants, de dessinateurs et éditorialistes algériens et étrangers, a fait savoir que l’idée du projet, qui s’articule autour de la liberté d’expression du rire «et du sport», sera l’occasion d’aborder l’actualité de manière satirique à travers la caricature, le dessin de presse, mais également la bande dessinée. En ce sens, il précise, à propos de la naissance de ce projet d’exposition, également dénommé par son créateur «Oran 2021», qu’«après être allé plusieurs années de suite à l’étranger dans le cadre de la participation à divers événements culturels, comme ceux de l’Estaque ou de Montréal, et avoir rencontré et côtoyé de grands éditorialistes de la caricature et du dessin de presse, aujourd’hui, j’ai pensé élaborer un projet autour de l’actualité et de la caricature qui ne soit ni trop spécialisé ni trop fourre-tout. Et finalement, j’ai, d’un commun accord, décidé de lancer la première édition d’un salon que j’ai intitulé ‘’Oran 2021’’». Première édition qui a, par ailleurs, bénéficié du soutien de la direction de la culture de la wilaya d’Oran. Rappelons que le caricaturiste Nour El Yakine Ferhaoui, également photographe, qui a collaboré avec plusieurs quotidiens francophones et arabophones, a exposé son travail aux publics algérien et étranger à de nombreuses occasions. L’une des dernières en date, dans le cadre d’un événement intitulé «Oran, mon humour», avait eu lieu en octobre 2017 à la Régie communale des arts et de la culture. Nour El Yakine Ferhaoui, issu de l’Ecole nationale des beaux-arts d’Oran, a fait découvrir des œuvres traitant notamment de la question de l’immigration.