Depuis le début de sa carrière, José Mourinho a entraîné des équipes dans son pays natal au Portugal (Benfica, Leiria, Porto), mais aussi en Angleterre (Chelsea, Manchester United et Tottenham), en Italie (Inter) et en Espagne (Real Madrid). Dans un entretien accordé au Times par hier mais qui a été réalisé avant son départ des Spurs, Mourinho assure qu’il n’a jamais eu très envie de diriger une équipe en Ligue 1 ou en Bundesliga du fait de sa compétitivité. Selon lui, il n’aurait pu diriger que le PSG en France ou le Bayern en Allemagne et se serait ennuyé car le titre est pour ces deux formations une formalité.
«En Allemagne et en France, vous savez que si vous allez dans le club majeur, votre destin s’écrit immédiatement. En Angleterre, c’est la compétition au plus haut niveau. C’est cela qui m’a attiré. Tout est question de pression. Je la veux. Je choisirais toujours la pression. Parfois cette pression devient déséquilibrée, ou disproportionnée, mais je refuse le contraire ! Je refuse d’aller dans un pays où la pression n’existe pas. Je refuse» martèle le Special One, qui ne devrait donc pas rebondir en France ou en Allemagne dans l’immédiat.