Fabio Quartararo semble apprécier la nouvelle Yamaha M1 version 2020, qu’il a découverte hier lors des tests à Sepang (Malaisie), alors que Valentino Rossi se montre, lui, plus prudent dans le ressenti.
Les premiers tours de roues de Fabio Quartararo avec la nouvelle Yamaha M1 2020, hier, ont donné le sourire au jeune pilote français, meilleur temps de la deuxième journée de tests à Sepang en Malaisie, et ce sans vraiment chasser le chrono. « Le bilan est très positif puisque c’est mon premier jour avec la moto,a résumé «El Diablo». Je suis vraiment heureux du travail effectué par l’équipe parce qu’il a fallu faire beaucoup de modifications en peu de tours. Je me sens déjà bien sur la machine. Mais il faut désormais améliorer le rythme de course. Avec une nouvelle machine, on découvre des points positifs et d’autres négatifs. Avec de nouveaux réglages, j’espère découvrir d’autres points positifs.» Valentino Rossi et Maverick Vinales, les pilotes officiels Yamaha, avaient eux eu le privilège de tourner dès la veille avec la M1 version 2020. Une moto revue à la fois côté châssis et moteur. Un surcroît de puissance qui a interpellé les pilotes, avec un gain annoncé de 5 km/h en vitesse de pointe. En revanche, ceux-ci se sont montrés plus prudents côté ressenti en piste, avec cette nouvelle monture jusque-là réputée pour son agilité. Chacun des pilotes Yamaha a pu successivement rouler avec une M1 2019 et une version 2020. L’objectif étant de retrouver leurs sensations à haute vitesse avec le modèle de l’an passé avant de découvrir la version 2020. Valentino Rossi a ressenti de grandes différences entre les deux motos : « On est plus compétitifs dans certains domaines et, dans d’autres, c’est un peu moins bien que l’année dernière. Pas facile encore d’exploiter tout le potentiel de cette M1. En même temps, ce ne sont que les premiers tours de roues. L’an passé, on manquait de vitesse et on usait trop notre pneu arrière. » Le premier GP de la saison se déroulera le 10 mars prochain au Qatar.