Plus de 50 officines qui relèvent de la wilaya de Mostaganem ont été inspectées par les services concernés suite à l’application de la nouvelle réglementation qui porte sur la commercialisation des médicaments

, surtout ceux qui traitent les maladies chroniques et psychiatriques, apprend-on de source proche du syndicat des pharmaciens. Ces opérations de contrôle des pharmacies se poursuivent au niveau de la wilaya de Mostaganem en collaboration avec le syndicat des pharmaciens et la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Mostaganem. Cette initiative entre aussi dans le cadre de la campagne de sensibilisation et d’information qui vise surtout à diminuer la consommation des psychotropes et des antidépresseurs par un grand nombre de personnes, surtout les jeunes qui adoptent ce genre de comportement en avalant des psychotropes sans avis médical pour fuir les problèmes qu’ils rencontrent durant leur quotidien. Ce geste peut entraîner une dépendance et engendrer des conséquences rudes et irréversibles sur leur santé. Ils adoptent un comportement nocif et autodestructif qui se répercute sur leur santé mentale en premier lieu.