La réalisation de la nouvelle halle à la marée du port de pêche de Sidi Lakhdar connaît un taux d’avancement très appréciable de 92%. C’est ce que nous avons appris de Toufik Rahmani, Directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Mostaganem.

Les travaux de ce projet ont été lancés au cours du premier semestre de l’année en cours sur une superficie de 600 m2, et pour lequel il a été réservé une enveloppe de 2 millions de dinars, dont 95 millions seront destinés à la matérialisation. Cet équipement permettra la création de pas moins d’une centaine d’emplois directs et 200 autres indirects. Ce projet est important pour le renforcement de la production des ressources halieutiques en vue de mettre les poissons en quantité et en qualité au niveau des halles à la marée. L’importance de cette nouvelle structure est d’organiser le métier de mer et garantir sérénité, salubrité et plus de confort aux opérateurs économiques directement liés à l’activité de la pêche au port de Sidi Lakhdar. L’objectif sous-entendu par la réalisation de cette poissonnerie est de réglementer et d’organiser la commercialisation des produits de la mer. Cette nouvelle structure a été inscrite dans le programme quinquennal 2010-2014, dans le cadre du renforcement des équipements publics. Par ailleurs, le secteur de la production halieutique est en plein essor avec l’engouement des investisseurs qui ont déposé leurs dossiers auprès des services concernés, pour investir dans ce créneau pour l’élevage de deux espèces, le loup de mer, la dorade et conchyliculture (moules et truites) qui sont prévus au niveau du site de Stidia et un autre au niveau de Bahara, dans la commune d’Ouled Boughalem. Les investisseurs de ces projets vont bénéficier de plusieurs avantages et stimulations, notamment les bonifications avec des taux d’intérêt accordés par les banques qui accompagneront les investisseurs dans ce projet.