Sept corps de candidats à l’émigration clandestine ont été découverts, samedi au littoral de Mostaganem, rejetés par les vagues, de même qu’une embarcation détruite, a-t-on appris des services de la sûreté de wilaya. Samedi matin aux environs de 8 heures 30, les services de la police ont reçu un appel d’un citoyen sur la ligne verte 1548 faisant part d’une embarcation de pêche détruite et de corps sans âme gisant sur la plage « Les trois frères » de la localité de Kharouba de la ville de Mostaganem. Les policiers se sont déplacés immédiatement sur les lieux pour constater les sept cadavres en état de décomposition coincés entre les rochers, a-t-on indiqué. Ils ont trouvé également sur les lieux une embarcation et autres matériels et fournitures utilisés dans les traversées clandestines dont notamment un moteur, des bidons d’essence et des gilets de sauvetage, a-t-on fait savoir Après avoir avisé le procureur de la République prés le tribunal de Mostaganem, les unités de la protection civile ont transporté les corps des malheureux naufragés dont cinq femmes, un homme et un enfant de 5 ans vers la morgue de l’établissent public hospitalier « Ernesto Che Ghevara » du chef-lieu de wilaya.