Plus de 500 agents de la Protection civile ont été mobilisés dans la wilaya de Mostaganem pour la surveillance des plages durant la saison estivale, ouverte le 1er juin, a-t-on appris dimanche de la direction de wilaya de la Protection civile.

Le chargé de l’information auprès de cette direction, Bachir Medjaded, a indiqué que la Protection civile a mobilisé, à travers 36 plages autorisées à la baignade cette saison, 105 sauveteurs professionnels, 10 plongeurs et 360 maîtres-nageurs saisonniers. Huit ambulances et un staff médical et paramédical, composé de 32 secouristes, pour le transport des noyés et des blessés vers les établissements hospitaliers et sanitaires proches des plages ont été également déployés.
La direction de la Protection civile a équipé les 36 plages de postes de surveillance, dont trois nouveaux postes aux plages de Cap Ivy et de Dekkara, dans la commune de Benabdelmalek-Ramdane et la plage de Mers Cheikh, dans la commune d’Ouled Boughalem, ouverte à la baignade cette saison. A noter que neuf zodiacs et deux autres embarcations sont destinés à la surveillance des estivants, la recherche et le secours au large et dans les fonds marins en cas de noyade. La Protection civile a consacré, cette année, une enveloppe de 25 millions DA pour l’achat des produits pharmaceutiques, équipements des ambulances, versement des salaires des saisonniers durant quatre mois. Pour rappel, la Protection civile a enregistré, la saison écoulée à Mostaganem, 18 morts par noyade dont 13 sur des plages interdites à la baignade et 5 autres en dehors des heures de surveillance. Elle a pu sauver 1 550 personnes de noyade réelle.