L’expérience de la culture de pomme de terre, introduite depuis deux ans dans la plaine de Sidi Ali, à l’est de Mostaganem, a donné des résultats «encourageants» cette saison, a-t-on appris jeudi de la direction locale des services agricoles (DSA).

La pomme de terre saisonnière, généralement cultivée au printemps et récoltée au début de l’été, a donné lieu à une production de 40 000 quintaux sur une superficie ensemencée de 260 hectares, exploitée par la société des facteurs de production agricole Sofrapo, dans le cadre de la concession agricole, a indiqué la même source. Le rendement à l’hectare se situe entre 200 et 300 quintaux au niveau de cette plaine de Sidi Ali, située à quelque 45 km au sud du chef-lieu de la wilaya de Mostaganem, a-t-il précisé. Les services de la DSA s’emploient, en coordination avec les responsables de la Sofrapo, bénéficiaire d’une concession de 800 hectares, à l’extension des surfaces réservées à la culture de la pomme de terre, et qui avait commencé la première année avec 10 hectares seulement, au regard des résultats «encourageants» obtenus et dans le but aussi d’approvisionner le marché régional en ce produits de large consommation, a-t-on fait savoir à la DSA. Cette plaine recèle diverses potentialités lui augurant un avenir prometteur dans le domaine des cultures stratégiques, notamment un sol fertile et sa localisation proche du barrage de Kramis d’une capacité de 123 millions m3 d’eau, estime notre source d’information.