Les femmes représentent plus de 62% des bénéficiaires de microcrédits octroyés par l’Agence nationale de gestion de microcrédits (Angem), depuis le lancement de ce dispositif de soutien à l’emploi , indique lundi un bilan de cette agence.

«Au total, 763 954 personnes ont bénéficié de microcrédits pour la réalisation de leurs projets d’activités, dont 476 834 sont des femmes, soit un taux de 62,42%, depuis le lancement du dispositif en 2005 jusqu’au 30 novembre 2017», a-t-on précisé de même source. Par ailleurs, sur le total des bénéficiaires, 4 284 sont des personnes de la catégorie spécifique, parmi elles 1 461 personnes handicapées, dont 524 femmes, a-t-on ajouté de même source. Par tranche d’âge, l’Angem révèle que sur les 283 260 bénéficiaires de microcrédits âgés entre 18 et 29 ans, 52,95% sont des femmes et sur les 241 408 bénéficiaires des 30 à 39 ans, 61,05% sont aussi des femmes. Le même bilan fait également ressortir que sur les 135 794 bénéficiaires de microcrédits de la tranche des 40 à 49 ans, 72,34% sont des femmes, alors que pour les 75 091 bénéficiaires âgés entre 50 et 59 ans, les femmes représentent 77,23%, et sur 28 401 bénéficiaires ayant 60 ans et plus, 75,01% sont de sexe féminin. S’agissant de la totalité des projets réalisés par les femmes et les hommes, la Très petite industrie (TPI) a bénéficié de la plus grande part de microcrédits octroyés par l’Angem avec un taux de 38,54%, contre 20,85% pour les services, 17,46% pour l’artisanat et 8,43% pour le BTP. Le bilan a également démontré que 90,74% de microcrédits octroyés étaient destinés à l’achat de matières premières contre 9,26% aux financements triangulaires (Angem-banque postulant au crédit).