Le nombre d’intoxications alimentaires ne cesse d’augmenter d’une année à l’autre, selon des sources médicales. C’est durant l’été, la période des grandes chaleurs, où les aliments mal conservés se décomposent vite, que l’on enregistre un nombre important d’intoxications.

Elles sont dues le plus souvent à l’imprudence des consommateurs. Elles surviennent généralement lors des fêtes de mariage. Les gargotes de fortune, fixes ou ambulantes, peuvent être à l’origine des intoxications alimentaires par manque de moyens frigorifiques laissant souvent exposer à l’air libre des produits périssables comme les viandes, les produits laitiers, les poissons ou les œufs, et ce sont les passagers ou les voyageurs qui ne font pas attention aux repas qu’on leur sert qui en font les frais. Ces intoxications doivent être prises au sérieux car plusieurs cas d’intoxication ont failli être mortels, dira un médecin urgentiste. Ces empoisonnements sont dus fréquemment au non-respect des règles élémentaires d’hygiène par les consommateurs comme le lavement des mains avant la prise de repas. Le non-respect des normes usuelles de conservation des aliments est observé aussi chez certains commerçants. En effet, le nombre de boutiques fermées chaque année par les services de contrôle pour non-respect d’hygiène, témoigne de la négligence de certains commerçants qui font fi aussi de la date de péremption indiquée sur l’emballage, notamment des produits laitiers qui fermentent vite en raison de leur courte durée de validité. Certains consommateurs aussi sont imprudents en ne vérifiant pas les dates de péremption des produits achetés. Ces intoxications peuvent même entraîner la mort chez certaines personnes fragiles comme les malades déjà affaiblis, les personnes âgées ou les enfants. C’est pourquoi il est du devoir de chacun d’être prudent en respectant les règles d’hygiène les plus élémentaires.