Une étude portant sur l’aménagement du nouveau pôle agricole à Hassiane (Mostaganem) sur une superficie de 1 600 hectares sera lancée prochainement, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

L’étude porte sur l’ouverture de pistes sur 3 kilomètres dans les communes de Hassiane et Sirat et le raccordement aux réseaux d’eau potable, d’électricité, de gaz et de télécommunications en prévision de l’accueil d’investisseurs dans plusieurs projets dont ceux de transformation de pomme de terre et de tomate. Le wali de Mostaganem a indiqué, lors de sa visite hier dans cette zone, que celle-ci est habilitée à devenir un pôle agricole par excellence pour contribuer à l’économie nationale, au développement du produit local et à la création d’emplois pour les jeunes de la région. Le premier responsable de la wilaya a insisté, lors d’une rencontre avec des agriculteurs de la région, sur l’implication de l’université en collaboration avec le bureau d’études Bneder, relevant du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, dans la réalisation d’une expertise sur la nature du sol et les récoltes pouvant être produites dans la région. Le chef de l’exécutif de wilaya a indiqué que 73 ha de la superficie globale est réservée aux agriculteurs de la région pour des cultures dont la grenade, le melon, la pomme de terre et le chou et le restant aux grandes cultures et à l’industrie de transformation. Cette zone abritera le projet du pôle agricole spécialisé en production de lait et de viandes rouges dans le cadre d’un partenariat algéro-américain qui porte sur la création d’un bassin de production laitière avec des techniques modernes et la production de viandes rouges, a-t-il encore souligné. Ajoutant que ce projet générera des emplois pour les jeunes de la région et des activités secondaires liées à cet investissement. Le projet porte aussi sur l’apport de 10 000 vaches laitières pour une production de 70 millions de litre/an de lait. Les mêmes investisseurs projettent à moyen terme la production de lait en poudre en vue de réduire la facture d’importation de ce produit.