Les services de sécurité ont interpellé, ces dernières 48 heures, 36 personnes dans les communes de Ain Tédelès et Benabdelmalek Ramdane (Mostaganem) impliquées dans des émeutes ayant émaillé le relogement de 27 familles du bidonville de «Oued El Hadaik» de Sayada, a-t-on appris samedi de source sécuritaire.

La police a arrêté, dans la nuit de jeudi à vendredi à Ain Tédèlès, 22 personnes relâchées vendredi soir, alors que les services de la gendarmerie nationale de Benabdelmalek Ramdane ont procédé à l’arrestation vendredi de 14 personnes qui ont été relâchées samedi, a indiqué la même source qui a signalé des dizaines de blessés, par des jets de pierres, parmi les éléments de la Gendarmerie nationale dans la commune de Benabdelmalek Ramdane. Les protestataires ont saccagé des devantures d’administrations dont celles de l’agence commerciale de l’Algérienne des eaux (ADE) et du siège de la commune d’Ain Tédelès. Ils ont également bloqué, vendredi soir à Hadjadj, l’entrée d’un immeuble devant les 27 familles concernées par le relogement, ce qui a nécessité l’intervention de la Gendarmerie nationale. Des citoyens ont bloqué vendredi soir, dans la commune de Mesra, la circulation sur la RN 23 au centre-ville contestant le relogement des 27 familles du bidonville de «Oued El Hadaik» de Sayada au niveau de leurs communes. En marge du lancement des travaux de réalisation d’un stade en gazon artificiel à Oued El Hadaik, après la démolition des habitations précaires, le wali de Mostaganem, Abdelwahid Temmar, a affirmé, à la presse, que les communes, où sont réalisés des logements au titre du programme de la wilaya, ont un quota du programme. Le même responsable a indiqué que le bidonville de «Oued El Hadaik» est totalement éradiqué pour accueillir un projet comportant un stade de football en gazon artificiel, une aire de jeux pour enfants, une salle omnisports et des espaces verts. Le wali a appelé les propriétaires privés dans cette assiette foncière à clôturer leurs terrains et à réfléchir sur un projet urbain pour en faire un site pilote de la wilaya.