Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de la daïra de Sidi Lakhdar (Mostaganem) ont appréhendé un individu auteur d’une agression d’une femme médecin dans l’exercice de ses fonctions et de la destruction volontaire d’équipements d’un établissement de santé, a-t-on appris vendredi de ce corps de sécurité. Les services de la sûreté de daïra avaient reçu un appel de l’établissement de santé de proximité de Sidi Lakhdar (50 km à l’est de Mostaganem) signalant l’agression d’une de ses praticiennes et la destruction d’équipements médicaux par un individu en état d’ébriété avancé. Alertés, les policiers se sont déplacés sur place pour appréhender le mis en cause, âgé de 29 ans, se trouvant sous l’effet de comprimés psychotropes et d’alcool, a-t-on précisé de même source. Présenté devant le tribunal de Sidi Ali, le mis en cause a fait l’objet d’une citation directe. Il a été condamné à 2 années de prison avec sursis et à une amende de 200.000 DA pour destruction volontaire de biens publics. Il a également écopé, dans l’affaire d’agression d’une fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, d’une peine de deux années de prison ferme et d’une amende de 100.000 DA, a-t-on signalé.