La centrale électrique en cours de réalisation de Sonactel, à l’est de Mostaganem, entrera en service partiellement en 2021, a annoncé mardi le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni.

Lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mostaganem, M. Guitouni a souligné que cette centrale, d’une capacité productive de 1 450 mégawatts est la plus importante au niveau national et l’unique qui active avec la technique de circuit intégré de 6 turbines à gaz et à vapeur. Le ministre a indiqué que cette centrale d’un coût de réalisation de 104 milliards de dinars contribuera à satisfaire les besoins nationaux d’énergie électrique, couvrir la demande accrue du secteur économique et industriel, sécuriser et améliorer les prestations de distribution d’électricité, avec la possibilité d’exporter vers le marché tunisien et libyen. Elle devra fournir plus de 750 millions de mètres cubes de gaz naturel par an à la faveur de la technique de turbines de production électrique. Le ministre a affirmé que le problème du terrain a été dépassé après la révision des études, le confortement de fondations et le lancement de la phase d’installation de la centrale, tout en prévoyant la réception de la première tranche du projet en mai 2021 (4 turbines à gaz) et la seconde tranche en 2022. M. Guitouni a mis l’accent sur la nécessité des rattraper le temps perdu (la centrale devait entrer en service cette année), instruisant les responsables à réduire les délais en renforçant le nombre d’entreprises et des équipes de travail. Le taux de réalisation de cette centrale a atteint 62%. Ce projet devra générer, une fois mis en service, 350 emplois permanents. La centrale sera alimentée en gaz naturel par un réseau de raccordement sur une distance de 42 kilomètres dont le taux de réalisation a atteint 82%. L’énergie électrique produite sera transportée vers le transformateur d’El Maktaâ dans la wilaya d’Oran et celui de Oued El Abtal de Mascara (68 km et 95 km respectivement) pour renforcer le réseau national de distribution de l’électricité.