Trois abris de pêche à Salamandre, Stidia et Sidi Lakhdar, dans la wilaya de Mostaganem, ont été aménagés pour la couture de filets de pêche pour une enveloppe de 27 millions de dinars, a-t-on appris samedi du Directeur de la pêche et des ressources halieutiques.

Lors de la 6e édition de la campagne nationale «Ports et barrages bleus 2018 », Toufik Rahmani a souligné que ces structures ont été aménagées au port de Salamandre, Petit port de Sidi Lakhdar et au village des pêcheurs de la plage de Stidia pour améliorer les conditions de travail des professionnels de la mer et développer la pêche artisanale. De vastes opérations de nettoiement de ces infrastructures ont été organisées samedi au port de pêche et de plaisance de Salamandre, à Petit port de Sidi Lakhdar et au barrage d’Oued Chellif dans la commune d’Oued El Kheir, avec la participation de plus de 200 bénévoles. Quelque 30 plongeurs professionnels de la Protection civile et d’associations de plongée sous-marine ont pris part à l’enlèvement des déchets solides des fonds marins, de plans d’eau et de bassins dont du bois, de l’acier, du plastique, des filets et du caoutchouc. Des travailleurs de l’entreprise publique de nettoyage «Mostaganem Net» et l’entreprise publique de gestion des Centres d’enfouissement technique de la wilaya et des bénévoles des Scouts musulmans algériens (SMA) ont participé au nettoiement et au ramassage des déchets. En marge de cette manifestation, placée sous le slogan «Oeuvrons ensemble pour une pêche diversifiée et une aquaculture durable», une exposition environnementale a été organisée avec la participation d’associations de sports nautiques, dont la voile, la plongée et la pêche sous-marine et de clubs verts, qui ont animé des ateliers de dessin et des travaux manuels. Cette opération, qui coïncide avec le lancement de la campagne de la pêche du thon rouge et de la sardine à Mostaganem, vise à relever le degré de conscience chez les pêcheurs sur l’importance de préserver l’environnement marin et de nettoyer les infrastructures portuaires et les barrages de manière permanente et durable.