Le Conseil de sécurité de l’ONU débattra jeudi de la question palestinienne, ont annoncé mercredi les Nations unies, au lendemain de vives condamnations par la communauté internationale de la prise d’assaut de la mosquée d’Al-Aqsa à Al-Qods occupée par un ministre de l’entité sioniste.

Confirmant ce que des diplomates évoquaient depuis plusieurs heures, l’ONU a officialisé dans un bref communiqué que les 15 Etats membres du Conseil de sécurité se réuniraient jeudi à 15H00 (20H00 GMT) pour débattre de la “situation au Moyen-Orient, notamment la question palestinienne”.

Lors de son point de presse quotidien, le porte-parole du secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, avait réitéré la déclaration d’Antonio Guterres qui “appelle toutes les parties à s’abstenir de prendre des mesures qui puissent faire monter les tensions à et autour d’Al Qods occupée”.

Les Nations unies ont appelé au maintien du statu quo sur l’esplanade des Mosquées, mettant en garde contre un risque d’embrasement régional.