Moscou dispose d’informations selon lesquelles une série de laboratoires ont été établis autour de la Russie, afin de développer des armes biologiques, a annoncé samedi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

“Dans le cadre d’un programme financé par le Pentagone, un réseau de laboratoires biologiques a été créé autour de la Russie et du Bélarus, travaillant non seulement sur des agents pathogènes, des microbes et des virus extrêmement dangereux, mais également sur des projets visant à concevoir de nouveaux types d’armes biologiques”, a-t-il déclaré dans un entretien avec la chaîne de télévision Belarus-24.

“Les Américains tentent de détourner l’attention de la question des laboratoires biologiques, mais les faits sont les faits. Ce dossier concerne la Russie ainsi que de nombreux autres pays”, a-t-il poursuivi.

Au cours de l'”opération militaire spéciale” menée par la Russie en Ukraine, les activités biologiques dangereuses des Etats-Unis sur le territoire ukrainien ont été révélées, selon Irina Yarovaya, vice-présidente de la Douma d’Etat, chambre basse du parlement russe.

Les députés russes ont formé une commission pour enquêter sur les laboratoires biologiques contrôlés par les Etats-Unis en Ukraine.