Dix-neuf athlètes de la sélection algérienne de kempo, dont six féminines, ont entamé samedi au Centre sportif de Souidania (Alger) un stage de préparation d’une semaine, jusqu’au 1er octobre, en prévision des Mondiaux-2021 prévus du 25 au 31 octobre en Turquie, a-t-on appris auprès de l’instance fédérale. «Notre regroupement s’effectue dans l’optique des Mondiaux-2021 de Turquie, initialement domiciliés en Tunisie avant d’être transférés en raison de la Covid-19. On devait participer avec l’ensemble de nos athlètes qualifiés aux Mondiaux, à savoir 37, mais le changement de domiciliation de la compétition nous a obligés à réduire à 15 athlètes le nombre de nos représentants, et ce pour des contraintes financières liées à la cherté des billets», a indiqué à l’APS le président de la Fédération algérienne de kempo, Hichem Ouhlima. Toutefois, le président de l’instance algérienne de kempo a fait savoir que la participation algérienne au rendez-vous mondial de Turquie n’est pas totalement garantie, car n’ayant pas reçu d’aide financière de la part des parties concernées, malgré les correspondances émises en ce sens, aussi bien au ministère de tutelle qu’au Comité olympique et sportif algérien. «Nous nous efforçons depuis assez longtemps de préparer nos athlètes. On espère participer à ce championnat pour défendre notre 3è place, voire l’améliorer», a-t-il conclu.