Coup de tonnerre à Lusail ! L’Argentine, pourtant lancée par un but rapide sur pénalty de Lionel Messi, a été surprise (2-1) par une héroïque équipe d’Arabie Saoudite qui a signé la première énorme sensation de ce Mondial-2022, mardi au nord de Doha.

Les spectateurs du stade de Lusail, le plus grand du Qatar avec ses 80.000 places, ont ainsi assisté à l’une des plus grosses surprises de l’histoire de la compétition. En difficulté dans les petits espaces, à l’image de la star du Paris SG qui a manqué son entrée dans le tournoi, et manquant souvent de synchronisation dans les courses, les Sud-Américains ont surtout été contrariés par le solide défi physique imposé par les hommes du sélectionneur français Hervé Renard.

Leur défense a été très inquiétante tandis qu’aux avant-postes, le trident Messi-Di Maria-Martinez a largement déçu.