L’équipe nationale de handball devra reprendre ses esprits après cette gifle reçue samedi face à l’Islande (24-39) à l’occasion de la 2e journée du Championnat du Monde 2021 de handball. Le tournoi, abrité par l’Egypte (13 – 31 janvier), se poursuit pour l’EN avec une 3e sortie contre le Portugal, leader de la poule « F » avec un carton plein (4 points). C’est pour dire que l’écueil s’annonce difficile. Voire insurmontable.

L’écart de classe était manifeste. Le différentiel était de 15 buts au terme des 60 minutes. Les Verts n’ont pas pu se rassurer après la prestation en demi-teinte contre le Maroc pour débuter l’aventure. Les Islandais ont, encore une fois, exposé les carences de notre Sept National très peu inspiré sur le plan offensif et prenable sur les phases défensives.

Un adversaire quasi-injouable
Avec la défense étagée, le sélectionneur Alain Portes n’a pas pu limiter les dégâts contre les médaillés d’argent des Jeux Olympiques 2008 de Pékin (Chine). Si ce n’était pas l’axe, c’était sur les ailes que l’adversaire parvenait à trouver la brèche avec un Bjarki Mar Elisson très adroit (11 buts sur 12 tirs). Et les failles des Fennecs semblent trop nombreuses pour espérer venir contrarier les Portugais ce soir. Même si ces derniers sont déjà assurés de la qualification après avoir battu l’Islande (25-23) et le Maroc (20-33). Objectivement, on voit très mal comment les camarades de Messaoud Berkous peuvent se payer Pedro Portela et ses camarades qui ont énormément progressé ces dernières années même s’ils ont raté les 8 dernières éditions du Mondial de la petite balle. Ils ont notamment battu la France lors du dernier Championnat d’Europe 2020 co-organisé par la Norvège, l’Autriche et la Suède. Justement, les Français seront les adversaires des Algériens pour débuter la seconde partie du tournoi avec ces 4 groupes de 6. Les protégés d’Alain Portes débuteront le Tour principal contre les Bleus mercredi à 18h00. Pas le plus facile des tests. D’autant plus que les Tricolores semblent avoir retrouvé leur redoutable handball. En témoigne cette victoire 28 à 24 contre les Norvégiens, champions du Monde en titre.

Le Tour principal avec handicap
La France en forme, ce n’est certainement la plus réjouissante des nouvelles pour notre sélection qui ne pourra pas compter sur un match de rodage pour espérer bien amorcer la seconde étape dans une meilleure posture. Surtout qu’elle démarrera avec un compteur points vierge étant donné que les deux unités récoltées contre une sélection éliminée ne sont pas cumulables. Et comme les Marocains seront reversés en Coupe du Président, la victoire acquise contre eux devient « caduque ».
En attendant, Ayoub Abdi & cie doivent absolument essayer de rehausser leur niveau handballistique afin de ne pas subir d’autres roustes lors de cette épreuve planétaire. En tout cas, ils ne pourront pas faire pire que la dernière participation à ce niveau et cette 24e et dernière place lors de la séquence 2015 au Qatar.