Le second tour des qualifications africaines pour la Coupe du monde 2022 aura lieu du 1er au 3 septembre avec l’entrée en piste des gros bras à l’instar des champions d’Afrique algériens opposés à la modeste Djibouti jeudi à Blida, ou encore le Sénégal (vice champion d’Afrique) qui accueille le Togo. La lutte s’annonce intense puisque, sur les 40 équipes engagées dans dix groupes, seules dix accèderont à la dernière phase. Et cette dernière ne verra émerger que cinq qualifiés pour Qatar 2022. Les leaders des groupes seront qualifiés pour le troisième tour. Un tirage au sort sera ensuite effectué pour déterminer les confrontations et les matches aller-retour de cette dernière phase qui verra émerger les cinq qualifiés africains pour la Coupe du Monde, Qatar 2022 . La première journée sera riche en affiches électriques, notamment un Sénégal- Togo lors duquel les Lions de la Téranga pourront laver l’affront de la défaite face aux Eperviers lors des qualifications d’Allemagne 2006. Lors des deux premières journées, le Togo devra composer sans le joueur de Hoffenheim Ihlas Bebou. Le programme réserve également un duel arabe entre le Soudan et le Maroc. Sans Hakim Ziyech, non convoqué par Vahid Halilhodzic, les Lions de l’Atlas affrontent une équipe soudanaise qui a beaucoup progressé sous la houlette de Hubert Velud. Le technicien français est notamment parvenu à ramener le Soudan en phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, en écartant au passage l’Afrique du Sud. L’ancien gardien de but du Stade de Reims a également dirigé les Soudanais jusqu’à la phase finale de la Coupe arabe. Après avoir reçu Djibouti, l’Algérie se rendra à Marrakech pour affronter le Burkina Faso. Les Etalons seront privés d’Edmond Tapsoba et Bertrand Traoré, blessés, et de Charles Kaboré et d’Alain Traoré, en manque de compétition. Malgré tout, ils ne voudront pas laisser passer l’occasion d’effacer le douloureux souvenir de leur élimination des mains des Algériens il y a sept ans, lors de la campagne qualificative pour Brésil 2014. Cette deuxième journée donnera également lieu à un match intéressant entre le Gabon et l’Egypte. Le sélectionneur des Pharaons, Hossam Al Badry, a annoncé à la presse que ses deux pensionnaires de Premier League, Mohamed Salah et Mohamed Elneny, ne disputeraient pas le premier match contre l’Angola. Il espère malgré tout les avoir à sa disposition pour ce deuxième rendez-vous. A Abidjan, la Côte d’Ivoire reçoit le Cameroun dans le match au sommet. L’affiche s’annonce bouillante quand on connaît l’enjeu de ce deuxième tour. Les Eléphants auront affronté le Mozambique et les Lions indomptables auront reçu le Malawi avant de s’affronter le 6 septembre, pour un remake de la compétition préliminaire d’Allemagne 2006. A cette occasion, les Ivoiriens s’étaient inclinés à domicile face aux Camerounais. Mais la bande à Samuel Eto’o avait ensuite concédé le nul face à l’Egypte au terme d’un match qui les avait vus manquer un penalty dans les dernières minutes, ce qui avait permis aux Ivoiriens de leur souffler la qualification.(APS)