Le Maroc n’a pas pu décrocher le bronze de la Coupe du Monde 2022 au Qatar après sa défaite contre la Croatie (2-1) hier à l’occasion de la petite finale au Khalifa international stadium. Malgré ce revers, les Marocains auront marqué cette édition de leur empreinte en devenant la première nation africaine à atteindre le carré d’as de cette compétition.

Par Mohamed Touileb
« Je comprends qu’il est important de terminer troisième plutôt que quatrième, mais ce que je retiens, c’est que nous n’avons pas atteint la finale. Nous voulions jouer la finale dimanche, pas jouer demain. Mais j’ai dit à mes joueurs que c’était notre septième match de Coupe du monde. Si vous disiez à un fan du Maroc que nous jouerions notre septième match le 17 décembre, il serait fier », a lâché Walid Regragui en conférence de presse d’avant-match vendredi.

Départ sur les chapeaux de roues
Naturellement, l’entraîneur des Lions de l’Atlas avait l’amertume d’avoir échoué aux portes de la finale après la défaite contre la France en demies. Mais il fallait remotiver les troupes pour ce match de classement afin d’entrer, un peu plus, dans l’histoire. Et ce après être devenu la première nation d’Afrique à disputer une demie du Mondial. Pour cela, il fallait s’imposer contre les Croates pour qui cette partie était « de la plus grande importance, pour une médaille », comme l’assurait le sélectionneur Zlatko Dalic.
Et dès l’entame du match, on a senti que les deux prétendants voulaient aller chercher la victoire. La Croatie a ouvert le score dès la 7e minute grâce à Gvardiol après une superbe combinaison sur coup franc. Mais les Marocains ont réussi à recoller au score grâce à Dari qui a profité d’un mauvais renvoi de la défense pour égaliser de la tête (9’). Les coéquipiers d’Achraf Hakimi craqueront de nouveau à l’approche de la mi-temps sur une magnifique frappe enroulée de Mislav Orsic que Bono n’a pu qu’effleurer pour la voir taper son montant gauche puis rentrer. A la pause, il y avait un but de retard à refaire.
Deuxième podium de suite pour les Croates
Après avoir débuté la partie sans Romain Saïs (forfait), le Maroc a dû faire sans Dari et El Yamiq qui ont eu des blessures musculaires. Benoun et Amallah les ont suppléés avec Amrabat qui est passé défenseur central. Tout au long du tournoi, Ziyech & cie ont montré beaucoup de solidité sur le plan défensif. A partir des demies, ils ont concédé dans deux matchs de suite contre 1 seul but (csc) lors des 4 premières sorties.
Offensivement, les Marocains montrent moins de maîtrise. Mais En-Nesyri a eu la balle du 2 partout à la 75e minute. Malheureusement, l’attaquant du FC Séville a buté sur Linakovic. Le représentant de l’Afrique ne parviendra pas à égaliser. Et la Croatie, vice-championne du monde en titre, prendra le bronze comme lors du Mondial-1998. Une belle récompense pour Luka Modric qui honore sa dernière apparition en Coupe du Monde. n