Le premier groupe de la délégation algérienne, composé du staff technique, des membres des autres staffs et de trois joueurs, en l’occurrence Djamel Benlamri, Youcef Belaïli et Baghdad Bounedjah, a quitté lundi matin Alger en direction du Caire, en vue de la rencontre face à Djibouti, prévue le 12 novembre face à Djibouti au Caire (14h00, algériennes), pour le compte de la 5ème journée du groupe A des éliminatoires de la coupe du monde 2022. La délégation, conduite par le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Amara Charaf-Edddine, fera une escale à Paris afin de récupérer l’ensemble des joueurs évoluant en Europe avant de rallier la capitale égyptienne, souligne l’instance fédérale. A leur arrivée en fin d’après-midi, les Verts effectueront une première séance d’entraînement. L’effectif sera scindé en trois groupes, avec d’un côté les joueurs qui ont joué la veille avec leurs clubs et qui auront une séance plus courte, et de l’autre, ceux qui ont joué avant et ceux qui sont au repos depuis quelques jours qui feront l’objet d’un travail un peu plus long et adapté. Au terme de la 4e journée, l’Algérie et le Burkina Faso occupent conjointement le fauteuil de leader avec 10 points chacun, devant le Niger (3 pts), alors que le Djibouti ferme la marche avec 0 point. Dans l’autre match de ce groupe, le Burkina Faso recevra le Niger, vendredi au Grand stade de Marrakech (14h00).