L’ambassade de France à Alger a organisé, ahier à l’occasion de la finale de la Coupe du monde, une fan zone pour les ressortissants français établis en Algérie et quelques invités algériens et autres employés de la diplomatie française. Inutile de décrire l’ambiance ayant caractérisé le lieu où des drapeaux français et autres banderoles ont décoré la fan zone.

En effet, les expatriés français en Algérie se souviendront longtemps de ce week-end qui a commencé par les festivités de leur fête nationale samedi et pris fin avec la Coupe du monde. Les Français ouvrent le score dès la 18e minute. Pas tout à fait, puisque c’est le Croate Mandzukic qui trompe son propre gardien de la tête. L’ambiance monte encore à la 38e minute quand Antoine Griezmann redonne l’avantage aux Bleus sur pénalty. La foule laisse éclater sa joie, sans excès, faut-il le dire.  « Ça y est, ils ont fait le plus dur. Ce sera comme en 1998. Mbappé marquera deux autres buts », lance une dame, qui assiste à la troisième finale de son équipe nationale après celles de 1998 et de 2006. Le quatrième, marqué par Kylian Mbappé six minutes plus tard, tuera tout suspense. La foule se met alors à chanter les refrains habituels. « Allez les Bleus », « On est champions ».

Portant les couleurs de la France et avec la musique de « Queen et We Are The Champions » en toile de fond, les supporters étaient émus en parlant de cette victoire historique. « Unité. Fraternité. Le sport a cette capacité de nous unir. La France avait besoin d’un moment comme celui-là ».

« Une après-midi incroyable »

Au coup de sifflet final du referee argentin, les supporters présents à l’ambassade de France ont créé une ambiance festive suite à la consécration des Bleus, surtout qu’ils ont dû attendre vingt ans pour ajouter une deuxième étoile à leur palmarès. « J’ai vécu un après-midi incroyable à la place de la Grande-Poste. Mon collègue, l’ambassadeur croate, était très applaudi par le public. La deuxième période je l’ai suivie ici à la fan zone. Figurez-vous que ce n’était pas dans nos plans, nous avons décidé, lors de la cérémonie du 14 Juillet, d’organiser une fan zone ici à l’ambassade de France pour diffuser cette finale. Et comme vous l’avez remarqué, il y régnait une belle ambiance car il y avait toutes les couleurs avec les supporters français et les supporters croates », a déclaré Son Excellence  l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt. En outre, il a tenté de décortiquer un peu la finale en soulignant  « une première mi-temps dure ». « La deuxième mi-temps a été plus facile pour nous. C’était un très beau match avec, à la fin, la victoire finale. Imaginez-vous qu’on attendait cette consécration depuis une vingtaine d’années. Je suis très content de cette deuxième étoile », dira M. Driencourt, qui a ajouté : « Pour moi, le meilleur joueur français, c’est Mbappé. Il a dix-neuf ans et il a tout l’avenir devant lui. Il n’était même pas né en 1998, c’est vraiment incroyable pour lui. »