En mise à jour du calendrier, le CR Belouizdad (3e, 19 points) et l’Olympique Médéa, surprenant 2e (20 points), s’expliqueront, à partir de 14h30, au Titteri. Un duel décisif dans la course au titre puisque les hôtes peuvent consolider leur deuxième place, alors que les visiteurs sont devant une belle occasion pour les supplanter et revenir à deux longueurs du leader, l’ES Sétif (24 points). Le tout, avec un match en moins.

Pour les Belouizdadis, ce déplacement s’annonce hautement compliqué chez un adversaire qui a remporté 6 de ses 7 derniers matchs en étant invaincu. Cela fait un total de 19 points glanés sur 21 possibles. C’est pour dire que les camarades de Hichem Khalfallah, auteur de 4 buts depuis l’entame de l’exercice, seront très difficiles à dominer. D’autant plus que les Chababistes, qui restent sur un nul (1-1) dans leur fife contre les Sétifiens, disputeront cette partie avec un effectif amoindri.
Zakaria Draoui est le dernier joueur à rejoindre une infirmerie déjà pleine. En perte de vitesse depuis 5 rencontres (9 points pris sur 15 éventuels), les banlieusards d’Alger veulent certainement décrocher une victoire chez les Médéens pour montrer qu’ils ont toujours les épaules pour disputer le Bouclier de champion qu’ils ont brandi la saison dernière.
Face à des Olympiens qui ont fait le plein lors des 3 derniers tests à domicile, les Belcourtois ont un atout : ils sont le seul team invaincu dans le challenge national. Mais cela ne suffira certainement pas pour prendre la moisson complète du stade Imam-Lyes. Cependant, ils ont une petite carte offensive à jouer sachant qu’ils restent sur 9 rencontres dans lesquelles ils ont marqué au moins un but. La seule fois de la saison où l’attaque du CRB est restée muette, c’était le 15 décembre dernier lors du déplacement chez l’AS Aïn M’lila. Pour résumer, ce duel en terres médéennes sera hautement important pour la suite de la course au sacre. D’autant plus que le CRB a un autre match en retard contre le CS Constantine. Si jamais ils font un sans faute, les poulains de Franck Dumas prendront les commandes de la Ligue 1.

JS Saoura – MC Alger (16h) : le Doyen pour ne pas perdre le Nord
La seconde explication du jour sera tout aussi capitale avec un enjeu véritable pour ce qui est de la stabilité et le plan comptable. Elle mettra aux prises la JS Saoura (8e, 17 points) et le MC Alger (4e, 19 points). Cette empoignade, prévue à Béchar (16h), sera placée sous le signe de la défaite interdite pour les deux formations.
Un peu plus pour le «Doyen» qui n’a réussi aucun de ses trois derniers examens (2 nuls et 1 défaite). Assez pour provoquer la colère des supporters qui réclament la tête des actuels dirigeants ainsi que Nabil Neghiz, chef de la barre technique. L’ensemble des responsables mouloudéens se retrouvent sur le bord du gouffre. Un nouveau revers et l’ancien adjoint de Christian Gourcuff en équipe nationale risque d’être remercié. Quant à La JSS, elle cherchera certainement à l’emporter à domicile pour se rapprocher du podium et (pourquoi pas ?) l’intégrer en cas de faux pas du CRB dans l’autre partie.

Programme de la mise à jour
A Médéa : O Médéa – CR Belouizdad (14h30)
A Béchar : JS Saoura – MC Alger (16h)