La solidarité n’est pas un vain mot dans notre pays, dans la wilaya de Mila en particulier. Preuve est ce groupe de jeunes diplômés universitaires, étudiants, lycéens , collégiens et jeunes chômeurs de l’association caritative Ness El Kheir de Redjas qui, bravant les aléas du mauvais temps, ont pris leur courage à deux mains pour se déployer dans les hauteurs et les hameaux isolés et enneigés de Beinen, Tassala, Amira Arrès aux fins de réconforter les populations de ces contrées et leur apporter provisions, literie et vêtements.

Cette association a distribué 361 couettes et couvertures, 160 couffins remplis de provisions, des chaussures et des vêtements collectés auprès de bienfaiteurs de tous bords, sans distinction, des pauvres et des riches. La composante de cette association, pour la plupart des jeunes adolescents, au vu des apparences physiques qu’ils affichent, certains vêtus de jeans déchirés et les cheveux parfois bizarrement coiffés, des coupes mal aimées par les adultes, vient de démontrer encore une fois qu’aider son prochain ne nécessite pas barbe, gandoura, costume ou tenue décente, mais de l’amour pour le prochain. Et de l’amour pour le prochain, ils en ont et ils n’ont jamais cessé de le montrer par leurs nombreux actes de solidarité et les différentes caravanes d’aide et de solidarité que ses militants ont menées depuis la création de leur association. Cette association a réussi à s’imposer dans le domaine caritatif, aussi ce n’est pas un hasard si son siège, sis à Redjas, à la cité des 100-Logements, est devenu le refuge des démunis, des pauvres, des veuves et des orphelins qui, chaque jour, viennent de toutes les communes avoisinantes, chercher aide et assistance. Une fois inscrits sur les listes, et ce, après enquête positive menée auprès du voisinage immédiat, les nouveaux inscrits sont aussitôt pris en charge.