Dans le cadre de la prise en charge effective et réelle  des doléances, des préoccupations citoyennes et du suivi du quotidien dans lequel  vivent  les populations de la wilaya, Ahmouda Ahmed Zinedine, le premier magistrat de  la wilaya de Mila, a adressé récemment  une correspondance aux treize chefs de daïra les instruisant d’être à la hauteur  de la mission dont ils ont la charge et continuellement à l’écoute du citoyen.

Le wali demande, dans sa correspondance, aux chefs de daïra à ne pas rester cloîtrés dans leurs bureaux et d’attendre que l’on vienne  frapper à leur porte pour être mis au courant  des faits et actes  et de l’état des lieux, relevant parfois de l’imaginaire ou ne  reflétant  que rarement la réalité du terrain.   Le wali les invite à se faire accompagner par  les présidents et membres  des Assemblées populaires communales et les présidents  d’associations de quartier,  à faire le tour des villes , des cités , des  douars et autres mechtas  et constater de visu les tares et manques existants. Toutes les visites et inspections effectuées par les chefs  de daïra et  les délégations qui les accompagnent doivent faire l’objet  de rapports descriptifs  à transmettre à la wilaya qui se chargera, à son tour, de les étudier et de prendre les mesures qui s’imposent.
Les rapports établis  seront, pour les pouvoirs publics, d’un grand apport pour la répartition des budgets et la prise en charge immédiate de toutes les revendications pouvant être satisfaites.
Les inspections et visites ne doivent pas être occasionnelles  mais faire partie, en permanence, de  l’emploi du temps des chefs de daïra.