Le centre spécialisé dans la protection de l’enfance et l’adolescence implanté dans la commune de Oued Nadja (ouest de Mila) sera mis en exploitation en février prochain, a indiqué dimanche le directeur local de l’action sociale et de solidarité, Zineddine Kenzi. «Les travaux de réalisation de ce centre qui a nécessité la mobilisation d’une enveloppe financière qui s’élève à 170 millions DA sont parachevés», a précisé Zineddine Kenzi à l’APS, soulignant qu’actuellement une opération de recrutement du personnel de ce centre a été lancée. La capacité d’accueil de cette nouvelle structure totalise 60 lits réservés aux détenus mineurs transférés par les autorités judiciaires, a-t-il dit, soulignant que ce centre est la 6e structure relevant du secteur de l’action sociale et de la solidarité dans la wilaya de Mila. M. Kenzi a rappelé que cette wilaya compte deux écoles des sourds-muets et des enfants aveugles, ainsi que deux centres pédagogiques pour enfants handicapés mentaux, et un centre pour enfance assistée. Sur un autre registre, le directeur local de l’action sociale a révélé qu’une opération de réhabilitation a été réalisée au niveau du centre pédagogique des enfants handicapés mentaux de Mila qui reçoit 145 élèves en internat et demi-pension, nécessitant un montant de 8 millions DA. De plus, une deuxième opération de réhabilitation a été réalisée au niveau de l’école des enfants aveugles qui accueille 131 élèves à Chelghoum Laid, pour un investissement de 10 millions DA, a ajouté la même source. Le secteur prévoit aussi la restauration du centre pédagogique de Ferdjioua et la réalisation d’une école de sourds-muets dans la même collectivité locale, ainsi qu’un service d’orientation en milieu ouvert et un nouveau siège de la direction locale, a conclu le responsable.