Sur les 144 accidents de la route qui se sont produits en 2018, pour la plupart sur les routes nationales, et qui ont causé la mort de 48 personnes et des blessures à 198 autres, le facteur humain demeure le premier responsable, a affirmé le lieutenant-colonel Guernoug Abdelouahab, chef du groupement territorial de la Gendarmerie nationale lors de son point de presse avant-hier lundi portant sur le bilan annuel des activités de son corps. La wilaya de Mila, comparativement aux autres wilayas, est relativement calme et pacifique, les délits qui y sont commis ne relèvent pas du grand banditisme, de la contrebande organisée ou de grandes affaires de drogue et stupéfiants, ce sont des délits mineurs que l’on voit partout dans le monde, a également souligné le colonel. Au fur et à mesure que le bilan chiffré des affaires traitées et élucidées durant l’année 2018 par les éléments des diverses unités de la Gendarmerie nationale défilait sur un écran devant les yeux des représentants de la presse, le premier responsable intervenait pour donner de plus amples explications, ne manquant pas, au final, de faire la comparaison avec le bilan de l’année 2017. Le bilan des saisies opérées fait ressortir 116 058 cartouches de cigarettes de diverses marques, 96 679 sachets de tabac à priser et à chiquer, 101 quintaux de tabac sec, 166 246 pétards et produits fumigènes, 15 fusils de chasse, 5 907 cartouches 16mm, 876 cartouches 12 mm, 11,200 kg de poudre, 23,67 kg de phosphate, 25 110 bouteilles et canettes de boissons alcoolisées, 61,955 kg de kif traité et 1 226 comprimés psychotropes, trois voitures et un tracteur routier. Le nombre d’affaires de drogue, d’atteinte aux personnes, aux biens et aux mœurs et de troubles à l’ordre public, traitées et élucidées par ce corps, durant l’année 2018, s’élève à
12 419, ayant mis en cause
13 030 individus des deux sexes et de tous âges dont 310 ont été mis en détention. Il est à noter une augmentation de la criminalité par rapport à l’année 2017, est-il souligné. Le nombre de permis de conduire retirés à leurs conducteurs s’élève à 57 829. Enfin, 9 affaires d’immigration clandestine ayant impliqué l’arrestation de 20 individus ont été traitées par la Gendarmerie nationale. Les cadres de la gendarmerie ont mené 135 campagnes de sensibilisation à l’intention des élèves des établissements scolaires, des stagiaires de la formation professionnelle et des usagers de la route. n