Une opération d’éradication d’habitations illicites a été lancée récemment par les services de l’Assemblée populaire communale (APC) de Ferdjioua (ouest de Mila), a révélé lundi le président (P/APC) de cette collectivité locale, Hocine Bousefsaf.

Trois constructions illicites, non conformes aux lois en vigueur du domaine de la construction, ont été démolies jusqu’à présent, a indiqué l’élu à l’APS, soulignant que des permis de construire ont été refusés aux citoyens désireux de construire dans certains lotissements non conformes, à l’instar du lotissement secondaire Ain Lehdjel, où il a été procédé il y a presque un mois à l’éradication d’une construction privée réalisée sans permis. « Ce lotissement dispose de 30 lots de terrains vendus par actes orfi (transaction immobilières non notariée) empêchant la réalisation de constructions jusqu’au règlement de la situation immobilière de ce site urbain », a ajouté M. Bousefsaf. Le P/APC de Ferdjioua a affirmé la détermination de ses services à l’application de la loi et la récupération des biens de la commune et leur valorisation à travers cette campagne.