L’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (Oapoce), que préside le docteur Mostafa Zebdi, a organisé samedi, sous le haut patronage du wali de Mila en collaboration avec Maharaty Academy, une conférence régionale sur la protection du consommateur.


La deuxième du genre depuis sa création officielle le 6 août 2015, à la salle de spectacles de la Maison de la culture Moubarak-El Mili de Mila, en présence de plusieurs cadres du commerce, de ses adhérents, en majorité de jeunes étudiants, de membres d’associations représentant la société civile et d’invités de marque dont plusieurs intellectuels. Selon le président, plus de 250 étudiants activent bénévolement au niveau des bureaux de wilaya de Mila, Batna, Khenchela, Oum El Bouaghi, Constantine, M’Sila et Sétif qui viennent d’être officiellement installés et de ses bureaux régionaux (Est, Ouest, Centre et Sud). 300 000 personnes suivent de près les activités de cette organisation sur les réseaux sociaux (Facebook), est-il mentionné dans la fiche technique de l’Oapoce. «Les relations Oapoce/administration» et «Société civile et bénévolat : définition et principes» sont les titres des deux communications animées respectivement par le docteur Guermiche Abdelhak de l’université de Jijel et Toumani Djamel. Sensibiliser et orienter le consommateur, défendre ses intérêts moraux et matériels et travailler à améliorer la qualité des biens de consommation et de services, réduire les cas de fraude et de tromperie dans le produit et les services et les affronter et assurer au consommateur un environnement sain sont les fondements pour lesquels se bat cette organisation qui, si elle venait à les réaliser sur le terrain, deviendrait, selon son président, une force pouvant, avec l’aide des pouvoirs publics et de la justice, contrecarrer les desseins véreux de tous les commerçants, industriels et opérateurs économiques en mal de tromperie et d’escroquerie dont le consommateur a de tout temps été le dindon de la farce. Depuis la date de sa création, 15 journées d’information et 29 campagnes de sensibilisation ont été effectuées par les membres actifs de cette organisation. Vingt de ses membres composent la cellule d’organisation et 13 experts en diverses spécialistes forment le conseil scientifique de l’association. Nous avons appris de la bouche du président qu’un numéro vert sera mis, incessamment, à la disposition des consommateurs qui auront à loisir de signaler toute fraude ou escroquerie à l’organisation qui, à son tour, agira selon les lois en vigueur aux fins de les protéger.