La neige, la pluie, le vent et le froid glacial se sont donnés rendez-vous dans la wilaya de Mila en cette journée du jeudi, au grand bonheur des uns et à la désolation des autres, car pendant que certaines familles se prélassaient dans des maisons douillettes chauffées au gaz de ville ou au chauffage central, vêtus tout juste de peignoirs ou de T-shirts, d’autres emmaillotées dans des couvertures ou portant plusieurs vêtements à la fois claquaient des dents en grelottant de froid. Les rues sont presque désertes, seuls les cafés grouillent de monde. La seule consolation pour les habitants des localités dépourvues de gaz de ville aura été cette joie qu’ils éprouvent à la vue de leurs enfants se lançant des boules de neige et ne se souciant nullement du temps glacial qui sévit. Ils sont heureux défiant et le froid et la neige. Des habitants des villes et de villages, là où il ne neige qu’une ou deux fois tous les dix ou vingt ans ont eu également leur part de bonheur, en cette journée de jeudi. Ils sont heureux, en totale extase. Les montagnes du nord de la wilaya, Teraï Beïnen, Tassala Lemtaï, Tassadane Haddada, Zareza, sont recouvertes d’un manteau blanc et leurs habitants n’ont qu’une seule idée en tête, se procurer des bonbonnes de gaz butane à n’importe quel prix. Ces dernières se font rares et chères. Malheureusement ou heureusement, c’est selon, il y a toujours des opportunistes pour sauter sur l’occasion pour se faire de l’argent. Beaucoup de routes sont coupées à la circulation, cependant, elles font l’objet d’une prise en charge évidente par les pouvoirs publics qui, circonstance oblige, ont réquisitionné des engins de travaux publics étatiques et privés pour les ouvrir. Les services de sécurité et la wilaya ont mis des numéros de téléphone à la disposition des automobilistes pris par les neiges afin de les orienter et les assister. Les pompiers sollicités de toutes parts sont sur tous les fronts pour apporter aide et assistance à tous ceux qui leur font appel.
Les citoyens ne sont pas en reste et apportent également leur aide aux populations en difficulté. Le wali, les chefs de daïra, les P/APC, les directeurs d’exécutif, c’est dire que toutes les dispositions ont été prises par les pouvoirs publics pour répondre à toutes les sollicitations des citoyens.