La Première édition du Festival du printemps rural, de la commune de Hemala (nord de Mila) a été marquée par une grande affluence aux expositions organisées, mardi, notamment celles dédiées aux ménagères, aux livres d’histoire et aux productions agricoles.

Le public ayant assisté à la cérémonie d’ouverture de ce festival, organisé par les services de la commune, s’est éparpillé entre le marché couvert qui abritait les activités inhérentes à la production agricole de la région, la Maison de jeunes Allaoua-Yakoub, qui accueillait des activités comme la broderie, la couture, les confiseries et des mets traditionnels, tels que rfis el foul, spécifique à la région, et la bibliothèque communale de lecture publique Kahala-Salah, réservée à l’exposition consacrée à l’Histoire. S’étalant jusqu’au 8 mai en cours, cette manifestation vise, selon le président de l’Assemblée communale populaire (APC), Zoheir Bouzeraïeb, à la promotion du milieu rural, en particulier, dans cette commune éloignée, ainsi que la préparation du terrain aux animations en relation avec les activités touristiques attendues dans cette région après l’entrée en service prochaine de deux hôtels, actuellement en cours de réalisation.
De son côté, le secrétaire général de l’APC, Hassan Boukaka, a souligné que ce festival est une occasion pour mettre en valeur les coutumes et traditions de la région, d’encourager les initiatives, évoquant également une opération de mise en terre de plantes pour décorer plusieurs sites de la commune, en plus d’activités destinées aux écoliers à l’instar d’une épreuve de cross-country et d’escalade de la montagne Mcid Aïha. En plus des diverses activités culturelles et récréatives programmées au cours des journées du « Printemps rural», un concours de tir et de chasse au niveau du barrage de Beni Haroun sera organisé en coopération avec l’association communale des pêcheurs et sera ponctué par la remise de prix aux lauréats.