Désormais les demandeurs d’emploi dans le cadre de l’Anem et les employeurs pourront déposer et enregistrer directement leurs demandes et leurs offres via le site www.anem.dz nouvellement lancé et opérationnel, à l’échelle nationale,

depuis le début de l’année 2017, avons-nous appris de Benyoucef Brahim, directeur de l’Awem de Mila, lors d’un point de presse accordé aux correspondants de presse et journalistes de la wilaya, en présence des cadres de l’institution, au niveau de la salle de réunions de la direction, ce lundi. Les postulants aux emplois et les employeurs doivent, selon le directeur et un de ses cadres, une fois inscrits sur le site Anem, se rendre auprès des agences Anem pour confirmer leurs offres et leurs demandes. Ils n’auront à se déplacer à l’agence qu’une seule fois. Demandeurs et employeurs peuvent consulter en ligne toutes les offres et postuler aux emplois sur tout le territoire national pour les premiers et voir les profils de leurs futurs employés pour les seconds. Le CV du candidat à l’emploi est accessible aux seuls recruteurs, l’identité du demandeur reste anonyme, le choix est ainsi strictement basé sur les diplômes, les qualifications, les compétences et l’expérience et non d’autres paramètres. Seuls les demandeurs d’emploi et les recruteurs en possession d’un compte Anem peuvent «naviguer» sur ce site.
Les agences, de leur côté, accompagnent les demandeurs d’emploi et les employeurs. Ce service permet désormais aux primo-demandeurs d’emploi de s’inscrire directement en ligne et de ne pas avoir à se déplacer vers les agences de l’Anem, les bras chargés de « paperasse » et attendre leur tour, pendant de longues heures, pour uniquement déposer leurs dossiers. Lors de ce point de presse, le directeur a présenté le bilan annuel des activités de l’institution dont il a la charge. Nous avons ainsi appris qu’au 31 décembre de l’année 2016, 32 517 demandes d’emploi, émanant de jeunes âgés de 18 à 35 ans ont été déposées au niveau de l’Awem, réparties entre diplômés universitaires (10 065 demandes), diplômés de la formation professionnelle (5 547 demandes) et sans qualifications (5 107 demandes). 5 678 offres d’emploi, émanant pour la grande majorité du secteur privé, plus de 75%, ont été enregistrées pour la même période.
7 018 demandes d’emploi ont été satisfaites.