Le tribunal de Ferdjioua (Mila) a condamné le président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Tassala Lemetaî, à trois ans de prison ferme pour « incitation à la présentation de fausse déclaration » et « abus de fonction », rapporte l’APS. L’élu du parti du Front de libération nationale (FLN), qui est à son troisième mandat à la tête de cette collectivité devra également verser une amende de 200.000 DA et une indemnisation de 1 million de dinars pour la partie plaignante. La victime dans cette affaire, un citoyen de la commune Tassala Lenetaî avait déposé une plainte auprès du tribunal de Mila, contre l’édile pour « incitation et abus de fonction« , suite à laquelle une enquête a été ouverte par la brigade d’investigation de la Gendarmerie nationale donnant lieu à l’arrestation du président de cette APC, placé sous mandat de dépôt puis libéré avant le procès, rappelle l’APS.