La production céréalière, attendue au terme de l’actuelle saison agricole dans de la wilaya de Mila, atteindra les 2,5 millions de quintaux, a affirmé jeudi le directeur des services agricoles, Messaoud Bendridi.

Cette récolte qui représente près du double de la production de la saison dernière (1,3 million de quintaux récoltés) sera obtenue sur une superficie globale de 109 724 hectares consacrée à la culture du blé dur et tendre, de l’orge et de l’avoine, a précisé le responsable. Cet accroissement de la production céréalière a été favorisé par une «pluviométrie propice» comparativement à l’année dernière, a-t-on indiqué. Le DSA a, dans ce contexte, appelé les agriculteurs de la wilaya de Mila à combiner stratégie phytosanitaire et mesures agronomiques pour protéger la production céréalière des mauvaises herbes et autres champignons qui menacent la récolte en cette période de l’année. « Les céréaliculteurs de la région sud de la wilaya se doivent d’adopter l’irrigation d’appoint afin d’augmenter la production cette année, et plus particulièrement ceux dont les terres se trouvent à l’intérieur du périmètre irrigué de Téleghma, mis en service le 25 mars dernier », a souligné Messaoud Bendridi. Par ailleurs, les services agricoles de Mila tablent sur une production de 64 000 quintaux de légumineuses au titre de cette saison, soit plus du double de la récolte de l’année dernière où 26 000 quintaux ont été produits. Cette progression est notamment due à l’extension des terres agricoles dédiées à la culture des légumes secs dans la wilaya, qui sont passées cette année de 3 500 hectares à 5 476 hectares parmi lesquels 3 000 hectares ont été consacrés à la production de lentilles, a détaillé le même responsable. Il a, à ce propos, expliqué que l’opération d’extension des terres agricoles dédiées aux légumineuses a été encouragée par les mesures de soutien à cette filière mises en place par l’Etat à l’exemple de l’octroi d’une prime de 2 600 DA pour chaque quintal de lentilles produit.