Dix-sept (17) pièces archéologiques en or ont été saisies et un suspect appréhendé par les éléments de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI) de la Sûreté de la wilaya de Mila, a-t-on appris vendredi auprès des services de ce corps d’arme. Une enquête a été déclenchée suite à des informations parvenues aux services de la police faisant état d’une activité suspecte de la part d’un individu qui proposait via un réseau social la vente de pièces de monnaie anciennes, a-t-on précisé à la même Sûreté de wilaya, soulignant qu’en coordination avec la brigade de lutte contre la cybercriminalité et la cellule de protection du patrimoine relevant de la police, les enquêteurs sont parvenus à identifier le suspect.
Il s’agit d’un jeune âgé de 28 ans et issu de la wilaya de Béjaïa, a-t-on précisé, relevant que le présumé coupable avait été arrêté à la gare routière à Ain Sayah à Mila alors qu’il s’apprêtait à conclure la vente des 17 pièces archéologiques saisies par la BRI.
L’expertise effectuée par les services de la direction locale de la culture a révélé que les 17 pièces de monnaie saisies, totalisant 43,6 grammes, sont en or et leur valeur archéologique et historique remonte à l’époque ottomane.
Un dossier pénal a été établi à l’encontre du mis en cause qui a été présenté devant la justice pour «commerce illicite de pièces archéologiques», a-t-on indiqué.