L’Agence Nationale d’appui au développement de l’entreprenariat «ANADE», (ex ANSEJ) a validé 210 dossiers supplémentaires pour le paiement des dettes des micro-entreprises en difficulté, soit plus de 29 milliards de centimes, sur 500 dossiers examinés, a indiqué mardi un communiqué du ministère délégué chargé des petites et moyennes entreprises. Selon la même source, une septième séance de travail de la commission de garantie s’est tenue au siège de l’ANADE, en présence des représentants du Fonds de caution mutuelle de garantie risques et de l’ANADE. Lors de cette réunion, 500 dossiers soumis par des représentants de banques ont été examinés et 210 ont été validés pour le paiement des dettes des micro entreprises concernées avec plus de 29 milliards de centimes, et ce dans le cadre de la mise en œuvre des nouveaux axes stratégiques tracés pour la relance du dispositif de l’ANADE et la prise en charge des micro-entreprises en difficulté en assurant le remboursement de leurs dettes ou en relançant leurs activités.
Le ministère a rappelé que 285 dossiers ont été reportés, les entreprises concernées étant en activité, pour les réexaminer et les accompagner à travers le rééchelonnement de leurs dettes et des plans de charge pour relancer leurs activités sur la base des accords conclus. Deux dossiers concernant deux micro-entreprises ont été définitivement réglés par le remboursement de leurs dettes auprès des banques et de l’ANADE, selon la même source qui a précisé que trois dossiers ont été retournés aux banques pour non-respect des conditions de paiement. A cette occasion, le ministère a indiqué, que le nombre des micro entreprises en difficulté, dont les dossiers ont été examinés durant sept séances, s’élevait à 3 515 dossiers. <