Le taux d’avancement du projet d’extension du métro d’Alger de la station El-Harrach vers l’aéroport international d’Alger a atteint 83%, a indiqué jeudi à Alger, le ministre des Transports, Kamel Beldjoud. Lors d’une séance plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN) consacrée aux questions orales, M. Beldjoud a précisé que ce projet qui s’étend sur une distance de 9,5 km et comprend 9 stations, sera réalisé sur deux tronçons: El Harrach-Oued Smar, et Oued Smar-Aéroport.

Répondant à la question du député du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Azzedine Zehouf, sur les futurs projets d’extension du réseau du métro d’Alger et les délais de livraison, le ministre a fait savoir que la finalisation des travaux de génie civil pour le tronçon Oued Smar-Aéroport (5 stations) est prévue en mai 2023, alors que le tronçon Oued Smar-El Harrach (4 stations) sera finalisé fin novembre 2024.

Concernant l’extension entre les deux stations Ain Naadja-Baraki, le ministre a révélé que le premier tronçon sur une distance de 4,4 km (4 stations) connait un taux d’avancement important (88%) en ce qui concerne les travaux de génie civil, tandis que le projet du deuxième tronçon (1,76km) n’a pas encore été inscrit.

Pour ce qui est de l’extension du métro vers Alger Ouest, M. Beldjoud a souligné que le projet s’étend sur une distance globale de 26,5 km, avec 24 stations prévues. Le projet se présente en trois tronçons. Le premier s’étend de la Place des Martyrs jusqu’à Bab El Oued puis Chevalley sur une longueur de 9,5 km avec 8 stations prévues, le deuxième desservira Chevalley, Delly Ibrahim et Chéraga, et Ouled Fayet, sur 9,2 km, avec 8 stations prévues.

Le troisième tronçon desservira Chevalley, Dely Brahim, El Achour et Draria sur une distance de 7,8 km avec 8 stations prévues, précise le ministre, “Après parachèvement des études d’extension du Métro d’Alger vers les quartiers ouest, il sera procédé à la mobilisation des fonds nécessaires à ce projet avant la désignation des entreprises chargées des travaux, conformément aux lois en vigueur” selon les déclarations de M. Beldjoud.

Pour rappel, le réseau du métro en service à ce jour s’étend sur 19,5 km et comprend 19 stations. Répondant à la question du député Lakhdari Laid du Mouvement de la société pour la paix (MSP) sur les mesures prises pour l’accélération de la cadence des travaux de réalisation de la ligne ferroviaire reliant la wilaya d’El Bayadh à Mechria, M. Beldjoud a fait savoir que le taux d’avancement du projet a atteint 61%, ajoutant que la réception de ce projet est prévue pour la fin de l’année 2023.

En réponse à la question du député Khelladi Zoheir du Rassemblement national démocratique (RND) sur la suppression et la réalisation de passerelles et de passages à niveau, le long de la voie ferrée desservant la wilaya de Chlef, le ministre a affirmé que l’avis d’appel d’offres relatif à ce projet a été renouvelé et l’opération de proposition d’offres est en cours.

Répondant à la question du député du MSP, Zerkani Souleyman sur la réalisation d’une gare routière dans la commune de Frenda, wilaya de Tiaret, le ministre a indiqué qu’un investisseur privé s’est proposé pour la réalisation et la gestion de cette gare.

Sa demande, a-t-il dit, a été soumise à la Direction de l’Industrie de la wilaya pour étude, ajoutant que la Direction des Transports de la wilaya est entièrement disposée à accompagner cet investisseur dans le volet technique.