Depuis 2017 et le renouvellement de son contrat au FC Barcelone, Lionel Messi aurait touché plusieurs dizaines de millions d’euros. Et ce n’est pas fini ! Le Barça est dans le rouge. Au bord du gouffre même. Dernièrement, certains joueurs ont accepté de prolonger leur contrat pour permettre au club de renégocier à la baisse – et pour un temps donné – les salaires de ces éléments compréhensifs. C’est le cas des Gerard Piqué, Marc Ter Stegen, Clément Lenglet ou Frenkie de Jong. Des efforts insuffisants toutefois pour compenser les lourdes pertes de l’institution blaugrana face à la crise. Un manque à gagner de 300 millions d’euros sur la saison selon les projections les moins optimistes. Ou les plus réalistes…
Dans ce contexte, Lionel Messi n’est pas de ceux qui facilitent la tâche au nouveau directoire du FC Barcelone. Lui qui perçoit chaque mois un salaire brut de 7,25 millions d’euros jouit surtout de primes totalement démesurées depuis qu’il a prolongé son bail en 2017. ESPN révèle aqu’à la signature de son nouveau contrat il y a trois ans, l’Argentin aurait décroché un jackpot de 100 millions d’euros dilué sur plusieurs mois. Plus problématique à ce jour, il aurait également négocié un autre bonus de poids sur le long terme.
Une catastrophe pour le club
Pour sa fidélité au club, La Pulga doit être gratifiée ainsi de deux primes de 33 millions d’euros chacune. La première lui aurait été versée en février dernier et ne serait pas étrangère aux difficultés actuelles du Barça, rapporte ESPN. La seconde est programmée en juin prochain et pourrait tout à fait sonner le glas du mastodonte catalan. C’est d’autant plus préoccupant que cet argent lui est désormais dû, quoi qu’il arrive. Même s’il ne prolonge pas et s’en va libre dans les mois qui viennent.