Après la joie, la déconvenue. Des citoyens de Merouana, commune à 40 km au nord-ouest du chef-lieu de la wilaya de Batna, surtout ceux de la cité Ali-N’meur, ont exprimé leur mécontentement et leur désapprobation totale quant au tracé et la largeur de la route qu’ils avaient longtemps revendiquée, pour faire sortir leur agglomération du désenclavement dont ils ont longtemps souffert.

En effet, dans une lettre adressée aux autorités de la wilaya de Batna, les auteurs de la missive, dont nous détenons une copie, contestent la lenteur des travaux qui perdurent mais aussi et surtout la réalisation «bâclée et rafistolée» de cette voie, à savoir la route de Terchouine (commune de Texlente) qui n’a pas tenu cinq ans et qui s’est totalement dégradée pour devenir impraticable.
Pour ne pas à avoir à subir ce cauchemar, toujours selon les auteurs de la lettre, ils espèrent l’intervention du wali de Batna pour diligenter une commission de surveillance et de suivi. Cette commission a totalement disparu depuis le coup d’envoi de la réalisation de cette voie qui a démarré il y a deux ans.