Kylian Mbappé, priorité de recrutement du Real Madrid pour l’été 2021, faisait la Une du quotidien AS hier. Le club madrilène travaille notamment déjà aux contours d’un transfert XXL, malgré la situation économique difficile liée au Covid. Mais, dans la capitale espagnole, de nombreux voyants pourraient passer au vert. Et oui, c’est encore lui. Après les sagas Neymar-Barça des dernières saisons, c’est une autre star du PSG qui risque de faire les gros titres en Espagne dans les mois qui viennent : Kylian Mbappé. Priorité de recrutement de Florentino Pérez, le Français est en Une de AS ce mardi avec ce titre « La formule Mbappé ». Pas de potion magique ici mais des millions à gogo puisque le quotidien espagnol confirme que le Real travaille sur les contours d’un possible transfert. Si l’opération reste soumise à de nombreux aléas, AS explique que le Real aura les reins assez solides pour accueillir le buteur du PSG, en fin de contrat en juin 2022.

LE PRIX : ENTRE 150 ET 222 MILLIONS D’EUROS ?
Kylian Mbappé peut-il devenir le joueur le plus cher du monde ? Madrid ne l’espère pas et s’appuie sur la situation actuelle sur le marché des transferts, clairement touché par le Covid, pour justifier un prix revu à la baisse. Selon AS, les dirigeants espagnols espèrent ainsi pouvoir négocier avec le PSG autour de 150 millions d’euros pour un joueur à qui il ne restera plus qu’un an de contrat. Mais le Real se prépare aussi à une éventualité : que le PSG mette un point d’honneur à vendre Mbappé au même prix que Neymar en 2017 pour ainsi réaliser la plus grosse vente de l’histoire. Autrement dit, pour arracher le prodige de Bondy, Florentino Pérez pourrait être forcé de verser 222 millions d’euros. Pour financer un tel transfert, un gros ménage est prévu dans le vestiaire merengue : Isco, Dani Ceballos, Gareth Bale, Luka Jovic, Marcelo et Brahim Diaz sont ainsi candidats au départ pour récupérer 100 à 150 millions d’euros selon les espoirs de la direction madrilène. Autres sources de revenus identifiés : le retour de la billetterie en 2021 (si tout va bien) mais également une capacité d’emprunt encore très solide du Real auprès des banques espagnoles.

LE SALAIRE : PAS D’AUGMENTATION ?
Autre point d’achoppement possible : le salaire de Mbappé. Ici, la corde est raide pour le Real qui a demandé à ses joueurs de baisser leur salaire pour éviter de trop lourdes pertes liées au Covid. Premier espoir du Real : que le Français ne réclame pas une augmentation de salaire en signant, sachant qu’il touche déjà 21 millions d’euros par saison. Une condition importante qui n’a rien de garantie.
Pour financer ces 21 millions, Madrid compte simplement se débarrasser des salaires XXL d’Isco (7M) mais surtout Gareth Bale (15M) pour rebasculer les fonds vers Mbappé. Encore faut-il trouver preneur pour ces joueurs.
Quant au fair-play financier, Madrid a prévu de lisser le contrat et le transfert de Mbappé sur autant d’années que possible. Un contrat de cinq ans pour un transfert de 200 millions d’euros, par exemple, permettrait au Real de diviser le montant sur cinq saisons (40 millions sur cinq ans) et ainsi absorber plus facilement le choc.