Officiellement intronisé sur le banc de Manchester United, Erik ten Hag, arrivé en provenance de l’Ajax Amsterdam, compte bien redorer le blason des Red Devils, quelque peu bafoué ces dernières saisons. Après une décevante sixième place en Premier League et une nouvelle saison sans le moindre titre, les hautes sphères mancuniennes espèrent donc bien profiter de ce mercato estival pour renforcer un effectif porté par Cristiano Ronaldo mais présentant de nombreuses failles. A ce titre, c’est bien le secteur de l’entrejeu qui est visé et pour lequel le board mancunien s’active. Dans cette optique, Manchester United a d’ailleurs fait de Frenkie De Jong (25 ans) sa priorité pour cet été. Actuellement sous les couleurs du FC Barcelone, en proie à d’importantes difficultés économiques, le milieu international néerlandais (40 sélections, 1 but) pourrait lui se laisser tenter par le projet de Ten Hag qu’il a notamment côtoyé du côté d’Amsterdam. Méfiance tout de même puisque ces dernières heures, Mundo Deportivo indiquait que Manchester City était aussi sur le coup et qu’un échange entre le Batave et Bernardo Silva était même envisagé.

Tuchel et Chelsea ne sont pas vendeurs !
C’est dans ce contexte que les Red Devils auraient donc décidé d’activer d’autres pistes. Ainsi comme le révèlent The Athletic et The Guardian, Manchester United penserait également à N’Golo Kanté, milieu de terrain de Chelsea. Alors que l’avenir de l’international tricolore (52 sélections, 2 buts) est incertain et que certaines sources affirment qu’il devrait être mis à disposition à un prix réduit en raison de son contrat expirant dans 12 mois, United, qui se l’était déjà vu proposer en 2020, compte bien en profiter.
Pour autant et malgré cet intérêt mancunien, un départ du champion du monde 2018 reste peu probable. Dernièrement, Thomas Tuchel, le coach des Blues, clamait d’ailleurs tout son amour pour l’ancien Caennais, auteur de deux buts et cinq passes décisives en 42 matches toutes compétitions confondues cette saison : «il est notre joueur clé, clé, clé, mais clé, clé, les joueurs clés doivent être sur le terrain, et s’il ne joue que 40% des matchs, c’est peut-être un miracle que nous arrivions à la troisième place. Il est notre Mo Salah, notre Virgil van Dijk, notre Kevin De Bruyne. C’est lui qui fait la différence et si vous ne l’avez que 40 %, c’est un énorme problème». Difficile alors d’imaginer les Blues lâcher un cadre aussi essentiel au collectif londonien… n