Hier, la presse espagnole a élargi le cercle des prétendants à l’arrivée d’Ousmane Dembélé (Juventus Turin, Tottenham, PSG, Manchester United, Chelsea). Alors que le Barça fait des pieds et des mains pour prolonger son contrat qui s’achèvera en juin, le champion du monde sera libre de s’engager où il veut dès le mois prochain. Ses blessures et sa carrière, qui bat de l’aile, ne découragent personne. A en croire la presse espagnole, les grands clubs trépignent à l’idée de se jeter sur Ousmane Dembélé en juin prochain. Il faut dire que le champion du monde a un argument massue : il sera libre de tout contrat. Pour un joueur qui a coûté tout de même 105 millions d’euros (hors bonus) en 2017, l’affaire sera forcément bonne. Le Barça ne s’est pas encore fait une raison. Et Joan Laporta multiplie les appels du pied pour tenter de convaincre celui qu’il ne veut surtout pas voir partir libre. « Ousmane Dembélé est meilleur que Kylian Mbappé », osait même le président du Barça cette semaine.
BARÇA ACCULÉ
En attendant, dans l’ombre, le cercle des prétendants grossit à mesure que la date butoir se rapproche. Après Newcastle, qui, malgré ses moyens colossaux, ne peut pas nourrir de gros espoirs dans ce dossier, c’est Manchester United et Tottenham qui affûtent leurs armes selon Mundo Deportivo. Alors que Sport, autre quotidien catalan, croit savoir que la Juventus Turin et Chelsea en ont également fait leur cible et que le PSG ne va pas tarder à sortir du bois. Le Barça est acculé. Les agents de Dembélé ont joué la montre et les offres reçues, notamment celle de la Juve, supplantent allègrement celle d’un club toujours en proie à d’énormes difficultés financières. Un temps intéressé, le Bayern s’est retiré de la course face aux exigences de l’ancien Rennais. A partir du 1er janvier, Dembélé sera libre de discuter avec les clubs de son choix. Le Barça sait que chaque jour qui le sépare de 2022 l’éloigne de son but ultime : le prolonger. Si le Barça resterait l’option prioritaire du joueur, il a aussi fait savoir qu’un contrat plus juteux assorti d’un projet sportif intéressant pourrait le convaincre. Bref, quelques mois après avoir perdu Messi sans indemnité de transfert, le Barça est en train de perdre peu à peu la main dans le dossier Dembélé.