Selon Sky Sports, Aston Villa a accepté l’offre de 117 millions d’euros de Manchester City pour Jack Grealish. L’international anglais doit désormais décider s’il reste au sein de son club formateur, avec un nouveau contrat à la clé, ou s’il rejoint le champion d’Angleterre pour devenir le joueur le plus cher de l’histoire de la Premier League. Jack Grealish a manifestement les cartes en main. Et une sacrée décision à prendre. Rester à Aston Villa, son club de toujours dont il est une icône absolue, et y sceller son avenir en prolongeant son contrat avec la formation de Birmingham. Ou franchir un cap en rejoignant Josep Guardiola à Manchester City. Et devenir ainsi le joueur le plus cher de l’histoire de la Premier League. Sky Sports annonce samedi qu’Aston Villa a accepté l’offre de 117 millions d’euros du champion d’Angleterre pour son stratège de 25 ans. Si le transfert se concrétise, ce sera un nouveau record. Jusqu’ici, il était détenu par Paul Pogba. Le milieu de terrain français avait été l’objet du transfert le plus cher de l’histoire du football anglais en rejoignant Manchester United en 2016 pour la somme de 105 millions d’euros. Grealish pourrait le supplanter pour une douzaine de millions d’euros. Sky Sports précise qu’Aston Villa n’a pas formellement accepté l’offre de Manchester City. Mais officieusement, le club de Birmingham aurait décidé de laisser partir son capitaine pour cette somme. Ou tout du moins, de lui laisser le choix.

ICÔNE ABSOLUE OU NOUVELLE DIMENSION ?
Et pour cause. Grealish est une idole à Aston Villa. Un club qu’il supporte depuis sa plus tendre enfance et dont il a rejoint les rangs dès l’âge de 6 ans. Un club dont il est l’individualité la plus marquante. Un club qui lui a permis de découvrir la sensation unique de porter le maillot de l’équipe d’Angleterre. Les ovations de Wembley à chacune de ses entrées en jeu avec les Three Lions lors du dernier Euro en disent assez long sur la popularité d’un joueur unique, ultra-créatif et prêt à faire lever les foules à chaque action. Mais surtout, un joueur auquel les supporters s’identifient facilement tant son attachement à son club a toujours été criant. C’est tout le dilemme qui l’attend. Choisir de refuser le pont d’or de Manchester City pour rester à Aston Villa, où un nouveau contrat l’attend, serait le symbole absolu de son amour pour son club de toujours. Et le nouveau chapitre d’une fabuleuse histoire comme les fans anglais en raffolent. Mais rejoindre Pep Guardiola à City lui offrirait la chance de prendre une autre dimension individuelle et de gonfler son palmarès. C’est probablement ce que son talent appelle. Et cela ne rend son choix que plus délicat. n